/ Accueil / Allaitement maternel / Alimentation et allaitement

Prendre soin de son alimentation lors de l'allaitement

"Fiche alimentation pendant l'allaitement : régime alimentaire, repas équilibré, allergie …"

alimentation et allaitement


Quelle alimentation conseillée durant allaitement?

Allaiter, c’est augmenter son apport en calories. Une femme qui allaite a besoin de plus de calories qu’une femme enceinte !….
Cependant, votre alimentation doit rester équilibrée durant votre allaitement en considérant toutes les catégories alimentaires :
  • légumes ou fruits,
  • viandes ou poissons,
  • féculents,
  • laitages,
  • matières grasses
Ainsi, vous pouvez manger de tout à partir du moment où vous variez votre régime alimentaire. Pensez à insister sur les laitages afin d’avoir suffisamment d’apport en calcium(cinq portions seront adaptées). En ce qui concerne votre ration d’eau, buvez à votre soif. Si vous observez une couleur foncée de vos urines, produites en faible quantité et un dessèchement de la bouche, pensez à boire plus.

Aliments et produits interdits ou à éviter.

Lorsque vous allaitez, il n’y a pas d’aliments à éviter absolument.
Cependant, il existe certains aliments qui stimulent la production de lait lors de l'allaitement, (verveine, fenouil, lentilles, anis étoilée) et d'autres qui peuvent la diminuer comme le persil, l’oseille, la sauge ou le chou vert.
En ce qui concerne le café, thé, coca, alcool et tabac, ils sont à éviter lors de l'allaitement, leurs stimulants passent dans votre lait maternel et sont absorbés par votre bébé.
Les médicaments, même en vente libre, sont également à prendre avec précautions et au mieux, sous les conseils d’un médecin.
Pour votre information, voici une liste de médicaments fortement déconseillés et une liste de médicaments à utiliser avec prudence lors de votre allaitement.




Alimentation de maman et colique de bébé

Contrairement à ce qu'on entend dire, le fait qu'un bébé soit allaité ne signifie pas qu'il ne peut pas avoir de coliques, simplement les causes et leurs solutions sont souvent différentes..
Pour mieux comprendre, les coliques du nourrisson.

Produits fortement contre-indiqués

  • corticoïdes (risque surrénalien),
  • antibiotiques aminosides (organotoxicité),
  • iode, antithyroïdiens de synthèse, sels de lithium (risque thyroïdien),
  • anticancéreux (bien entendu),
  • cloramphénicol, associations sulfamétoxazole-triméthoprim (risques sanguins),
  • antitussifs (risque d'hypoxie et de pause respiratoire)
  • misoprostol (un doute subsiste),
  • etc... consulter !




A utiliser avec prudence lors de votre allaitement

  • antiépileptiques,
  • tranquillisants,
  • chlorothiazide,
  • réserpine,
  • sulfamides,
  • quinine.
  • etc... consulter !

Posez vos questions, échangeons ensemble

0 commentaire


Formulaire:

Veuillez entrer le résultat de l’opération arithmétique affichée sur l’image ci-contre :

Veuillez entrer le résultat de l’opération arithmétique affichée sur l’image. =



D'autres articles de la rubrique


Fiches gratuites d'information

Sur allaitement-maternel.eu, retrouvez toutes les informations pour vous aider durant votre allaitement aux seins ou l'alimentation au biberon de bébé
Retrouvez des infos telles que : crevasse, position, matériel, sevrage, biberon ....

Derniers articles consultés

Quelle quantité de lait donner à bébé ?Quelle quantité de lait donner à bébé ?
Conseils et aides pour la quantité de lait pendant l'alimentation au biberon de bébé: quantité de lait par biberon,calcul quantité lait nourrisson,...Découvrir cette article

REF: >template= / page-id=409 / parent-id=387<